NL  

  FR

#respectpourlemilitaire

Respect: une question de donnant-donnant!

La fête du Roi, traditionnellement le 15 novembre, le moment idéal pour présenter nos respects à notre commandant en chef. C’est pourquoi nous nous sommes rendus avec une septantaine de délégués du SLFP-Défense à la cathédrale des Saints Michel et Gudule, où une partie de la famille royale était présente au Te Deum.

En tête de notre groupe, un brancard portant le «statut militaire», à l’article de la mort. Un symbole fort de notre statut, martyrisé par l’harmonisation générale de l’autorité, qui peine à comprendre la spécificité de notre métier.

Lors de son arrivée à la cathédrale, le nouveau ministre flambant neuf de la Défense Sander Loonens a salué notre délégation par ces mots : «Respect ! Nous nous voyons mercredi pour un bon entretien à mon cabinet». Il n’a certainement pas apprécié notre présence en ces lieux ; il était peu enthousiaste quant à la symbolique que nous utilisions ce 15 novembre.

Après le Te Deum, le prince Laurent et la princesse Astrid ont pris le temps de saluer le public présent. Le prince Laurent a entendu attentivement nos griefs, il a témoigné de son appui aux militaires et a promis de procurer notre lettre au roi.

Le cortège s’est ensuite déplacé dans Bruxelles. Lors de notre première halte dans la rue Lambermont, le ministre de la Défense s’est à nouveau dirigé vers nous pour avoir un bref entretien. Lorsqu’il est parti, notre groupe a scandé à gorge déployée : «Respect, militaire; respect, militaire!»

Le cortège a pris ensuite la direction du cabinet des Pensions du ministre Bacquelaine. Nous n’avons pas pu voir le ministre, mais là aussi nous avons mené une action symbolique et nous avons demandé à pleins poumons du respect pour les militaires.

Une action sereine, symbolique, mais ce n’est que le début d’une campagne dans laquelle nous demandons du respect pour les militaires, et par laquelle nous voulons attirer l’attention du grand public et des autorités sur la problématique à laquelle les militaires sont confrontés chaque jour !

A bientôt !